Communiqué du 21 septembre 2017

Mise à l’eau du chalutier Bara Breizh


30 ans de confiance entre COPREXMA, le chantier Gléhen et l’Armement Bigouden

Le Bara Breizh, 12ème chalutier de la flotte de l’Armement Bigouden a été mis à l’eau aujourd’hui au chantier naval Gléhen à Douarnenez. Moment d’émotion pour l’équipe de COPREXMA qui a conçu le design de tous les navires de l’armement. Ce nouveau navire résulte d’une relation de confiance de plus de 30 ans entre le bureau d’architecture navale, le chantier Gléhen et l’armement Bigouden.

bara_breizh_web

Chalutier Bara Breizh

 

Renouveler l’outil de travail pour l’avenir 

Leader français dans la conception de navires de pêche, COPREXMA se félicite de contribuer une fois encore à renouveler un outil de travail qui devra répondre aux enjeux de sécurité, de performance énergétique et de rentabilité garantissant l’avenir durable de l’armement.

« Ce sont les recettes simples et réalistes qui permettent de concevoir aujourd’hui un navire plus sûr et confortable pour les hommes, moins impactant sur l’environnement, et permettant de produire un poisson de qualité et d’assurer une juste rétribution au pêcheur »
 déclare Jean-François Ansquer, l’un des dirigeants de Coprexma.Plus de confort et une propulsion optimisée 

En matière d’aménagements, le confort de l’équipage est largement amélioré : chacun a sa cabine ou presque. Les cabines, simples ou doubles sont toutes climatisées et ventilées. L’isolation phonique a aussi été renforcée. La passerelle ergonomique facilite aussi la conduite du navire. Pour améliorer les conditions de travail à bord et réduire les manipulations dans le traitement des captures, un convoyeur part de la plage arrière jusqu’au descendeur de cale.

La cale conteneurisable dispose d’une capacité de 50 conteneurs de 660 litres, 23 conteneurs de 460 litres et d’une zone de vrac de 30 m3 qui permettra éventuellement de répondre à l’obligation de débarquement.

L’ensemble propulsif alimenté par un moteur Caterpillar dispose d’une grande hélice avec un fort rapport de réduction pour obtenir un maximum de pénétration dans l’eau.  L’hélice est logée sous une voute afin de réduire le tirant-d’eau. « Une innovation qui permet au navire équipé de cette grande hélice, d’accéder facilement au port du Guilvinec avec un tirant d’eau maximum de 4,5 mètres », déclare Yves Gléhen.  « Autre innovation pour le chantier, fait remarquer Monsieur Gléhen, nous avons travaillé en amont avec l’architecte afin de permettre une construction par blocs et améliorer ainsi notre productivité. »
Le Bara Breizh, qui sera suivi d’un sister ship en 2019, devrait être mis en service courant octobre. Un événement que COPREXMA ne manquera pas de célébrer, peut-être au salon ITECHMER où le bureau d’architecture et d’études navales ira à la rencontre des professionnels du secteur du 18 au 20 octobre prochains au parc des expositions du Pays de Lorient.

Caractéristiques du navire

Longueur hors tout : 24,90 m                    Cale conteneurs 660l : 50
Longueur L : 22,137 m                                 Cale conteneurs 460l : 23
Longueur PP :21,50 m                                 Cale zone vrac : 30m3
Largeur hors tout : 7,80 mètres                 Équipage : 7 marins
Creux sur 0H au C10 : 3,75 m                    Jauge : 200 UMS
Gasoil : 41,87 M3
Eau douce bord : 6,21 m3
Eau douce industrielle : 4,86 m3

À propos de Coprexma

« L’art de concevoir pour la mer. »

Le bureau d’architecture et d’études navales COPREXMA concentre plus de 30 ans d’expertise dans la conception de bateaux de travail, en premier lieu pour la pêche. Plus de 500 navires voguent sous toutes les latitudes, nés de l’imagination et du savoir-faire de ses fondateurs Jean-François ANSQUER et Gilles ROLLAND, entourés d’une équipe de jeunes ingénieurs et architectes. Leur cheval de bataille : une conception optimisée des carènes et une recherche permanente des solutions les plus adaptées à l’intégration des équipements et apparaux indispensables aux bateaux de travail. Leader sur la conception de navires pêche, Coprexma compte actuellement 5 navires en construction et plusieurs projets de 10 à 30m pour la France ainsi qu’une série de 12m et un navire charge à l’étude pour l’export. L’étude compte aussi une vingtaine de contrats en cours pour des dossiers administratifs, réglementaires, de stabilité, des refontes de bateaux de pêche, de navires à passagers ou de navires de servitude…Tournés vers l’avenir les architectes planchent aujourd’hui sur plusieurs navires innovants. En 2016 l’entreprise qui compte 5 salariés a réalisé un chiffre d’affaires de 500 000 euros.

 

 

Cliquez ici pour télécharger le communiqué de presse