Accueil

Bara An Arvoriz, dernier né de notre succès story avec l’Armement Bigouden

Juil 16, 2019 / par admin / dans Actualités / Leave a comment

Confort, qualité de vie, espace, moyens de communication… le Bara An Arvoriz, inauguré samedi 13 juillet au Guilvinec, a tous les atouts pour accompagner l’armement et la jeune génération de pêcheurs qui arrive. Sister ship du Bara Breizh livré fin 2017, ce nouveau chalutier hauturier de l’Armement Bigouden, construit par notre partenaire historique le chantier Gléhen résulte d’une expérience partagée avec l’armement depuis près de 40 ans.

Le Bara An Arvoriz à quai au Guilvinec le jour de son inauguration

Le Bara An Arvoriz à quai au Guilvinec le jour de son inauguration

Le nouveau chalutier a bénéficié de quelques améliorations et retours d’expériences de son jumeau le Bara Breizh. Plus d’espace et une climatisation performante apportent un confort optimal. Les nouveaux climatiseurs permettent de mieux ventiler tout en abaissant considérablement le niveau sonore. La timonerie d’une longueur et d’une hauteur sous plafond supérieure offre un volume accru et une meilleure visibilité en passerelle.  Le navire est aussi équipé du sonar de pêche Simrad SU90 à longue portée et basse fréquence. Comme sur le Bara Breizh, une connexion Wi-Fi permet à l’équipage de communiquer avec ses proches par e-mails. Chacun dispose aussi dans sa cabine individuelle d’un téléviseur et d’un cabinet de toilette. La nouvelle génération de seconds qui a rejoint l’armement par la voie de l’apprentissage s’adapte très bien aux évolutions technologiques, au numérique et apporte aussi sa réflexion dans l’optimisation du confort à bord. Pour le traitement des captures, l’équipage a mis en place une organisation qui permet d’économiser 2 à 3 gestes, passant de 11 à 8 manipulations, grâce notamment à un treuil de halage, qui ramène les caisses à l’arrière à la table de travail, aux convoyeurs à rouleaux, qui limitent l’effort pour le lavage et la pesée, jusqu’au palan électrique pour la mise en cale. Les planches de cales identifiées par un code couleur contribuent aussi à faciliter la manutention.

 

L’équipage du Bara An Arvoriz et le staff de l’Armement Bigouden.

L’équipage du Bara An Arvoriz et le staff de l’Armement Bigouden.

Grâce à notre innovation Tunnel of LoC qui permet d’installer une plus grande hélice, le Bara Breizh a vu sa consommation de gasoil baisser de 20% à traction égale. Ce constat a permis d’améliorer l’efficacité énergétique et la performance du nouveau navire. Le Bara An Arvoriz bénéficie de plus de traction (de l’ordre de 4 tonnes) tout en baissant sa consommation. Cela a aussi un impact sur la stabilité du navire et améliore le confort et la sécurité à bord. Le navire dispose de trois treuils et quatre enrouleurs – dont deux un peu plus volumineux – et d’un stocker à l’avant, ainsi que de deux treuils de caliorne. Il est également équipé de panneaux de chalut plus performants. Le navire est revenu à un système de refroidissement à serpentins, plus adapté à la gestion énergétique et à une optimisation de la conservation des captures à bord. La cale d’une capacité totale de 100 m3 en vrac et conteneurs est maintenue à une température de -1 à -2 °C et intègre une zone de stockage pour les rejets.

Le train de pêche du Bara An Arvoriz

Le train de pêche du Bara An Arvoriz

Bien que l’on ne puisse apporter des transformations révolutionnaires dans un navire de 24,95 mètres, le Bara An Arvoriz concentre une multitude d’améliorations qui résultent d’une longue expérience partagée avec l’entreprise. Depuis près de 40 ans, nous avons conçu presque tous les navires de la flotte de l’Armement Bigouden qui demeure l’un de nos plus fidèles partenaires. Nous avons toujours travaillé en très étroite collaboration avec Thomas Le Gall dès la fin des années 70 puis Alain Jadé et depuis 10 ans maintenant avec Soazig Palmer Le Gall, ses équipes et ses marins.  Cette fidélité aux entreprises locales contribue à développer et à pérenniser l’activité économique et permet à l’armement de bénéficier d’un réseau fiable et réactif pour la maintenance au quotidien de sa flotte. Ensemble nous avons ainsi fait évoluer la flotte qui a su s’adapter aux enjeux de durabilité de la pêche et devient un facteur d’attractivité pour la nouvelle génération de pêcheurs.

 

Gilles Lazard, patron du Bara An Arvoriz

Gilles Lazard, patron du Bara An Arvoriz

Votre commentaire

Retour