Accueil

Innovation

Avr 26, 2019

Des projets innovants

KatEL, NØé, ces doux prénoms ne sont pas ceux de nouveau-nés mais ceux de projets innovants nés de l’imagination et de l’expertise de l’équipe de Coprexma. Il s’agît de navires à passagers, un catamaran tout électrique et un ferry alimenté par pile à combustible.

KatelNoe

Particulièrement adapté pour la navigation fluviale, les zones marines protégées et les ports, KatEL, pour « catamaran électrique », est un navire de 22 mètres d’une capacité de 120 passagers, conçu pour répondre à la demande d’un navire zéro émission devant effectuer des liaisons inter-villes. Equipé d’une double propulsion électrique, le catamaran dispose d’un parc batteries d’une autonomie de deux heures, avec un système de recharge rapide à quai. Il peut également fonctionner en mode hybride, avec l’appui de deux groupes électrogènes, ce qui lui permet d’effectuer des traversées plus longues et à plus grande vitesse. Avec ce navire, Coprexma propose une solution adaptée à des usages de navettes dans les environnements sensibles, efficace et disponible.

Un navire zéro émission

Porté par Barillec Marine, spécialisée dans la propulsion hybride et électrique, la production, la distribution et le stockage de l’énergie, NØé est projet de navire à passagers du futur propulsé à l’aide de piles à combustible. Il s’agirait de construire un ferry de 35 mètres, d’une capacité de 200 passagers, pouvant effectuer des liaisons vers les îles et assurer la continuité des territoires. Barillec marine a réuni plusieurs partenaires autour du projet : le bureau d’architecture et d’études navales Coprexma, le chantier Piriou, l’armement Penn Ar Bed, le producteur de piles à combustible Symbio Fcell et l’ENSM, école nationale supérieure maritime. Coprexma a réalisé le design et a validé l’embarquement des différents composants de ce nouveau concept de propulsion. Une phase de prototypage sur un démonstrateur permettra d’évaluer la réactivité des piles, leur comportement et leur conduite dans le but de formaliser un cadre réglementaire européen permettant de développer l’usage de cette technologie.

Serenite MedSerennite Med

Coprexma est également le créateur de Sérénité, un projet de navire de pêche du futur de 12 mètres labellisé par le Pôle mer Bretagne-Atlantique, que les architectes également décliné dans une version méditerranéenne. Coprexma a réalisé l’étude de faisabilité d’un lamparo ciblant le poisson bleu pour le Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins du Languedoc-Roussillon (Occitanie, Pyrénées, Méditerranée) : SérénitéMED est un projet de catamaran de 12 mètres à propulsion hybride diesel-électrique.

Le tunnel of Loc  pour réduire la consommation

« Tunnel of LoC ou Low Consumption », consiste en l’installation d’une tuyère sous voute. Le tunnel créé au-dessus de la tuyère permet d’avoir un gros diamètre d’hélice avec un tirant d’eau raisonnable. Les premiers prototypes du Tunnel of LoC développé par Coprexma ont permis une économie de de carburant de 30%. La technologie équipe des navires tel que le Bara Breizh, le Bara An Arvoriz ou le Télémaque 2. Le Tunnel of Loc offre ainsi à ces chalutiers une force de traction suffisante tout en conservant un faible tirant-d’eau, et ce, en diminuant leur emprunte énergétique. Ce système est également très adapté aux navires de charge ayant des besoins de traction, comme les remorqueurs.

tunnel of locBara breizh

L’étrave inversée IR

Design qui a fait ses preuves autrefois dans la marine de guerre mais encore peu présent dans l’industrie navale civile, l’étrave inversée présente de nombreux avantages. En premier lieu, une meilleure tenue à la mer.  Ce qui pour des navires de travail exposant les marins à des conditions de mer souvent difficiles, est un aspect important qui améliore la sécurité et le confort à bord.

Dans un souci permanent d’optimisation des Carènes, Coprexma a conçu le design le l’étrave IR, une étrave Inversée Retroussée, alternative aux bulbes et appendices divers avec une esthétique plus gracieuse. L’étrave IR, retroussée, permet d’intégrer un « casque » pour une meilleure tenue à la mer. L’étrave inversée améliore les performances du navire qui gagne en vitesse, sans pour autant consommer davantage.

Cette solution qui améliore le confort offre aussi un gain avantageux sur les volumes avant, y compris sur pont.  On peut installer plus d’équipements à l’avant du navire et améliorer les locaux vie à bord lorsque l’espace est restreint. C’est notamment le cas de certains navires de pêche qui ont adopté notre étrave IR.

Retour